Scènes de la nuit ordinaire à Paris

Quelque part dans Paris : Mmes Royal, Hidalgo accepteriez-vous une telle situation sous vos fenêtres?
Dans le 1er arrondissement : comment une rue calme peut se transformer en un lieu extrêmement bruyant où dormir devient impossible.
Dans le 3ème arrondissement : une vingtaine de banderoles suspendues sur les façades des immeubles et 150 pétitionnaires dénoncent le bruit provoqué par le Carreau du Temple et la mono activité des établissements avec terrasses qui se sont installés tout autour. Pour nombre de riverains, la nuit est devenue un enfer.
De telles banderoles vont-elles apparaitre sur d'autres façades parisiennes?
Dans le 10ème arrondissement, près du Canal Saint-Martin, les habitants ont le choix : dormir avec des bouchons d'oreille... ou déménager.
Dans le 11ème arrondissement : ce que vivent les habitants lorsque les clients d'un bar passent sous leur fenêtres.

Une réponse à Scènes de la nuit ordinaire à Paris

  1. Jean-Jacques Boisgard dit :

    Il y a également Paris 18ème dans le secteur de Montmartre. Dans les escaliers qui montent au Sacré Cœur, les immeubles du 2 au 6 rue Paul Albert subissent depuis l'ouverture (environ 3 ans) du commerce d'un bar l'Escale, 32 rue de Clignancourt Paris 18ème, en raison de la vente à emporter de verres de cocktail alcoolisé (à des jeunes adultes voir mineurs). Les escaliers sont à environ 200 mètres. Cet espace est très tranquille pour y passer le reste de la nuit avec les hauts-parleurs adaptés au smartphone + les cris stridents tout au long de la nuit. Et évidemment au matin, les cadavres des verres en plastique etc...
    Ouf, nous avons le répit du dimanche et du lundi soir (l'Escale est fermé).
    En ce moment c'est plutôt calme avec la saison hivernale mais dès que les beaux jours arrivent, les jeudis, vendredis et samedis c'est sauve qui peut si les fenêtres donnent du côté des escaliers.
    Les 3 copropriétés souhaitent mener une action commune afin de ne plus subir le même sort en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.