La double peine pour les parisiens

La Mairie de Paris et les lobbies de la nuit mettent sans cesse en avant les revenus générés par l’activité nocturne.
Mais nous opposons à la Mairie de Paris et aux lobbies de la nuit le coût pour les fonds publics des excès de l’activité nocturne : effectifs de police supplémentaires, nettoyage des rues pour effacer les flaques d’urine et de vomis, services de secours et personnels hospitaliers pour venir en aide aux victimes de alcoolisation massive, coût à plus long terme de l’alcoolisme chez les jeunes, coût lié aux troubles du sommeil chez les victimes des nuisances sonores, perte d’efficacité économique (voire perte d’emplois) pour ces mêmes personnes, difficultés scolaires pour les enfants dont le sommeil est troublé… De plus par le biais de subventions la Mairie de Paris aide le développement de l’activité nocturne. Les contribuables parisiens subventionnent ainsi malgré eux ceux qui troublent leurs nuits.
Ce qui nous est présenté comme une source de revenus l’est surtout pour les établissements, une petite partie seulement revenant vers les fonds publics sauf forme d’impôts, taxes… Les coûts des excès de l’activité nocturne sont intégralement supportés par les fonds publics. Les parisiens exposés aux nuisances sonores nocturnes subissent donc une double peine : ils sont victimes du bruit et paient un surplus d’impôts (impôt le revenu et taxes locales) qui servent à remédier aux excès de l’activité nocturne mais aussi à l’encourager.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le Réseau Vivre Paris ! à l’Hôtel de Ville pour un échange de vues avant le Conseil de la Nuit

Plusieurs membres d’associations faisant partie du Réseau Vivre Paris ! ont rencontré Frédéric Hocquard, Conseiller de Paris chargé de la nuit et Pierre-Adrien Hingray, Directeur de cabinet adjoint de Bruno Julliard, en compagnie du chef de projet du Conseil de la Nuit. Cette réunion avait lieu en marge de la réunion de lancement du Conseil de la Nuit par la Maire de Paris prévue le 9 décembre prochain.
Lire le compte-rendu de cette réunion fait par nos amis de Vivre le Marais !

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Comment s’approprier l’espace public

Les deux premières photos illustrent comment un établissement s’approprie l’espace public. Le « demain c’est loin » a déjà une terrasse, une contre-terrasse, utilise le trottoir le soir (3ème photo), mais ce n’est pas suffisant : il ajoute encore des « tables » sur l’espace public en transformant les potelets en tables de bistro.

Publié dans Actualités | Un commentaire

Scènes de la nuit quotidienne dans le 3ème arrondissement

Une vingtaine de banderoles suspendues sur les façades des immeubles et 150 pétitionnaires dénoncent le bruit provoqué par le Carreau du Temple et la mono activité des établissements avec terrasses qui se sont installés tout autour. Pour nombre de riverains, la nuit est devenue un enfer et les premiers froids d’automne n’y changent rien car les terrassses sont chauffées. Lire la suite de l’article.


De telles banderoles vont-elles apparaitre sur d’autres façades parisiennes ?

Publié dans Actualités | Un commentaire

Ca bouge à Strasbourg (dans le bon sens)

strasbourg_nuitIl y aura davantage de patrouilles la nuit et des PV à venir. Selon un article sur le site des Dernières Nouvelles d’Alsace du 13 novembre 2014, « la police nationale de Strasbourg a décidé, sous l’autorité du préfet et du procureur de la République, d’un « redéploiement » de ses patrouilles. Entre 15 et 20 fonctionnaires de police sont désormais affectés au bon déroulement de la vie nocturne au centre-ville les jeudis, vendredis et samedis. Particulièrement attentifs aux nuisances, ils ont pour consigne de procéder si nécessaire à la verbalisation des fauteurs de troubles, laquelle conduira ces derniers devant le tribunal de police. »
Voir et entendre les explications de Jean-François Illy, directeur départemental de la sécurité publique.
Ce qui est possible à Strasbourg doit aussi l’être à Paris…
Lire aussi l’article intitulé : Trèves de vociférations.

Publié dans Actualités | Un commentaire

Le Réseau écrit à Ségolène Royal

timbaud_nuitMme la Ministre, pourriez-vous dormir si vous habitiez dans cette rue ?

Le Réseau Vivre Paris ! a adressé un courrier à Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable, pour l’interpeller sur les dérives actuelles liées au développement de la vie nocturne qui est dévastateur de l’environnement sonore de quartiers entiers, à Paris, mais aussi dans de très nombreuses villes de province mais aussi d’Europe.

Certains états réagissent actuellement, car ils ont pris conscience des risques encourus en terme de développement durable, sous son versant sociétal tout particulièrement. Notre ambition est qu’il en soit ainsi en France aussi.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Scènes de la nuit quotidienne Paris


Comment dormir dans un tel environnement ? Toutes ces photos ont été prises par les membres du Réseau Vivre Paris !

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Les nuisances sonores nocturnes : un problème national et européen

silenzioParis n’est pas la seule ville où les nuisances sonores nocturnes rendent des quartiers entiers invivables. A Paris ce sont notamment le quartier Jean-Pierre Timbaud, le Marais, la Butte aux Cailles, le quartier Montorgueil, Belleville-Ménilmontant, Pigalle, le Parc de la Villette, le canal Saint-Martin… Mais aussi des « micro-quartiers » comme les rues Princesse, Guisarde et Callot dans le 6ème, la rue de Lappe et la rue d’Aval, la place du marché Sainte-Catherine, la rue des Martyrs, la place des Abbesses, le passage Thiéré, la rue des Taillandiers, la rue Keller… Demain ce pourrait être d’autres quartiers.
En province ce sont Strasbourg, Toulouse, Nantes, Montpellier et d’autres encore.
En Europe ce sont Barcelone, Lisbonne et de nombreuses villes italiennes.
bruit_nuitLe Réseau Vivre Paris ! est en contact de plus en plus serré et régulier avec différentes associations françaises et européennes. Un mouvement national et un mouvement européen sont en train de voir le jour. Les demandes sont simples : une ville vivante doit rester un endroit où les gens peuvent vivre et dormir. Sans les parisiens, Paris ne serait plus une ville. Sans les romains, Rome ne serait plus une ville. Sans les lisboètes, Lisbonne ne serait plus une ville. Ces villes ne seraient plus qu’un décor de carte postale, des villes musées.
La gestion responsable d’une ville, tout comme le développement d’un tourisme de qualité, doit intégrer la notion de respect des autres, de l’environnement, d’aménagement du territoire et de développement durable et bien sûr, ne peut pas déroger à l’application de la loi et au respect des droits des habitants.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Italie : une « coordination nationale contre la vie nocturne sauvage »

no-malamovidaLa révolte gronde chez nos voisins italiens. Des associations d’une trentaine de villes italiennes se sont groupées en un réseau national : coordinamento nazionale antimovida selvaggia (coordination nationale contre la vie nocturne sauvage). Leur site très riche en articles et en vidéos est en italien mais il est aisé d’en deviner le contenu. Les habitants de ces villes, victimes des nuisances sonores nocturnes, veulent tout simplement pouvoir vivre normalement. La coordination a également une page Facebook : cette page contient de nombreuses vidéos ainsi que des photos qui illustrent la situation.
Pour les membres de cette coordination le problème n’est pas local mais national (voir l’article) : Milan, Rome, Venise, Parme, Turin, Florence, Gênes, Pise, Bologne… font partie de réseau.
La coordination en appelle au Président de la République Italienne pour que la constitution soit respectée (voir l’article). Devrons-nous en arriver là ?

Publié dans Actualités | Un commentaire

Scène de la nuit quotidienne dans le 1er arrondissement

20141014_212503Le lieu : la rue Montdétour, rue étroite du quartier des Halles. Dans ce petit bout de rue encore calme il y a quelques années : un hôtel, des immeubles en copropriété et des immeubles sociaux. Mais aussi un établissement qui déverse sa clientèle sur la chaussée, portes grandes ouvertes pour que les clients puissent profiter de la musique… Cette scène se reproduit quasiement chaque soir, empêchant les riverains de circuler et de dormir.
D’aucuns diront (et ils le disent) : « allez vivre ailleurs ! ». Mais quand on habite dans un logement social, obtenu après des années d’attente, ou que l’on a acheté son appartement à crédit, on ne peut pas partir. Et d’ailleurs pourquoi devrions-nous partir ?

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Scène de la nuit quotidienne dans le 11ème arrondissement

La date : le 29 septembre. L’heure : plus de minuit. Cette vidéo se passe de commentaire.
S’agit-il d’une manifestation ? Non, simplement une sortie de bar comme en vivent au quotidien les habitants du 11ème.

Publié dans Actualités | 2 commentaires

Scène de la vie quotidienne dans le 5ème arrondissement

Trottoir plus large = moins de place pour les piétons. Paradoxe ? Non, réalité.
Place de la Contrescarpe, les trottoirs ont été élargis contre l’avis des riverains.
Résultat : les véhicules ne peuvent plus s’arrêter sur la chaussée puisqu’ils bloquent la circulation.
Solution : ils se garent sur le trottoir occupé par une terrasse.
Les parents accompagnant leurs enfants à la crèche ou à l’école doivent emprunter la chaussée ou se glisser entre la terrasse et les véhicules garés sur les trottoir. Ces photos illustrent le peu de cas qui est fait des piétons parisiens.

Le trottoir a disparu.

Publié dans Actualités | Un commentaire