L’inspection générale des services de la Ville de Paris va s’intéresser aux terrasses

05_contrescarpe_2-06-11 - copieLa Maire de Paris a reçu les demandes des différentes directions de la Ville et des différents groupes politiques concernant les travaux et missions à venir de l’Inspection Générale des services de la Ville. L’Inspection réalisant environ 20 missions par an, il a été décidé d’accepter une demande par groupe. La Maire a retenu la demande du Groupe des Elus Ecologistes au conseil de Paris portant sur les modalités d’attribution et de vérification des autorisations de terrasse.
A propos du système des autorisations de terrasses à Paris, lire le document rédigé par l’association Les Riverains de la Butte aux Cailles : les grandes lignes du système des autorisations de terrasse. Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La licence IV contournée aujourd’hui et peut-être enterrée demain

Acquérir une licence IV, qui coûte en moyenne 20 000€ à Paris, conditionne l’ouverture de tout débit de boissons qui veut servir tous les types d’alcool (des plus doux ou plus forts). Mais cette condition est aujourd’hui en péril.
Ce péril vient d’ores et déjà d’une pratique de contournement de la loi des « pseudo restaurants » qui servent quelques assiettes de charcuterie ou de fromages, simples alibis pour vendre de l’alcool. De cette façon, l’établissement revendique d’être uniquement tenu de se procurer une licence dite « de restauration » qui est gratuite et permet de servir de l’alcool en accompagnement d’un repas. De nombreux établissements se sont engouffrés dans cette brèche de contournement de la loi apparemment en toute légalité, en tous les cas du point de vue des termes formels de la loi.
Mais, du point de vue de l’esprit de la loi, il en va tout autrement, la loi est bafouée par ces pratiques de contournement. Effectivement, le législateur n’avait, en créant le régime en 1941, pas d’autre objectif que de contrôler les points de consommation d’alcool dans un objectif combiné de régulation de la concurrence et de prévention de ce que l’on nomme aujourd’hui l’hyper alcoolisation. Le lien entre la loi et la santé publique est irréfutable. Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Un commentaire

Scènes de la nuit quotidienne dans le 13ème arrondissement

Comment dormir à la Butte aux Cailles ? Photos distribuées aux élus lors du Conseil de la Nuit.

Publié dans Actualités | Un commentaire

Lancement du Conseil de la Nuit : notre compte-rendu

Hidalgo_GirardA grands renforts de publicité, la Maire de Paris a invité au premier Conseil de la Nuit tous ceux qui de loin ou de près sont liés à la nuit à Paris, qu’il s’agisse d’élus (plus d’une dizaine étaient présents), des représentants des administrations (Préfectures de Police et de Région), ou encore d’associations d’habitants, (plusieurs associations membres du réseau « Vivre Paris ! » étaient présentes), d’associations de commerces de la nuit, d’organisations professionnelles, d’organismes spécialisés ou de personnalités qualifiées.

Après une introduction de Christophe Girard soulignant combien Anne Hidalgo « tenait de façon impressionnante ses engagements de campagne », cette dernière a dit se réjouir de la mise en œuvre de ce conseil, « illustration de la démocratie parisienne », sur un sujet controversé, entre ceux qui estiment que Paris est une ville morte la nuit et ceux qui dénoncent le tapage nocturne. Continuer la lecture

Publié dans Actualités | 2 commentaires

Orléans : le dégrisement à 120€ ?

Selon une dépêche de l’AFP, la ville d’Orléans envisage de facturer 120€ leur interpellation aux personnes arrêtées en état d’ébriété à compter du 31 décembre.
La ville justifie ainsi son projet : « Chaque année, sur le territoire d’Orléans, 250 à 300 personnes en moyenne sont interpellées en état d’ébriété par la seule police municipale. Chaque interpellation nécessite le gel d’une patrouille, le déplacement d’un médecin (obligatoire avant de placer quelqu’un en cellule de dégrisement) et génère des frais de transport importants pour la collectivité. »
Ces interpellations représentent 40 % de l’activité nocturne des services de la ville.
C’est une nouvelle déclinaison du principe du pollueur-payeur que salue le Réseau Vivre Paris !

Publié dans Actualités | 2 commentaires

Conseil de la Nuit : la position du Réseau Vivre Paris !

  • Le Réseau Vivre Paris ! demande que la Ville reconnaisse le droit au sommeil pour tous les Parisiens.
  • Le Conseil de la Nuit doit viser à l’application de la règlementation en vigueur et non à son contournement.
  • Le Réseau Vivre Paris ! demande des agents de la Ville capables de verbaliser sur le terrain entre minuit et quatre heures du matin.
  • Le Réseau Vivre Paris ! attend de la Ville qu’elle demande aux forces de police, à qui elle délègue en partie l’exercice de sa mission de protection de la tranquillité publique, de se mobiliser efficacement pour protéger le sommeil des riverains.
  • Le Réseau Vivre Paris ! soutient le projet de campagne de communication contre l’alcoolisation massive des jeunes.

Lire l’article de Métro du 8 décembre : Riverains contre fêtards : Paris lance son Conseil de la nuit

Le tract distribué à l’ensemble des participants à la 1ère réunion du Conseil de la Nuit qui s’est tenue à la mairie du 4ème arrondissement.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le réseau « Vivre Paris ! » se retire de son siège d’observateur des Pierrots de la Nuit

pdlnLes Pierrots de la Nuit sont un dispositif mis en place à la suite des Etats Généraux de la Nuit qui se sont tenus en 2010. Ce dispositif est géré par une association, l’AMUON (Association de Médiation pour un Usage Optimal de la Nuit) et subventionné à 50% par la Ville de Paris (125 000€ par an). De petites équipes composées de deux comédiens et d’un médiateur parcourent les quartiers « chauds » de la capitale pour inciter les fêtards, à travers des mimes et différentes propositions artistiques, à faire moins de bruit. Largement médiatisé, le dispositif des Pierrots de la nuit est loin d’avoir fait ses preuves. Il a même été suspecté d’aggraver le tapage nocturne par l’excitation que provoque l’arrivée des Pierrots parmi les fêtards. Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Un commentaire

La double peine pour les parisiens

La Mairie de Paris et les lobbies de la nuit mettent sans cesse en avant les revenus générés par l’activité nocturne.
Mais nous opposons à la Mairie de Paris et aux lobbies de la nuit le coût pour les fonds publics des excès de l’activité nocturne : effectifs de police supplémentaires, nettoyage des rues pour effacer les flaques d’urine et de vomis, services de secours et personnels hospitaliers pour venir en aide aux victimes de alcoolisation massive, coût à plus long terme de l’alcoolisme chez les jeunes, coût lié aux troubles du sommeil chez les victimes des nuisances sonores, perte d’efficacité économique (voire perte d’emplois) pour ces mêmes personnes, difficultés scolaires pour les enfants dont le sommeil est troublé… De plus par le biais de subventions la Mairie de Paris aide le développement de l’activité nocturne. Les contribuables parisiens subventionnent ainsi malgré eux ceux qui troublent leurs nuits.
Ce qui nous est présenté comme une source de revenus l’est surtout pour les établissements, une petite partie seulement revenant vers les fonds publics sauf forme d’impôts, taxes… Les coûts des excès de l’activité nocturne sont intégralement supportés par les fonds publics. Les parisiens exposés aux nuisances sonores nocturnes subissent donc une double peine : ils sont victimes du bruit et paient un surplus d’impôts (impôt le revenu et taxes locales) qui servent à remédier aux excès de l’activité nocturne mais aussi à l’encourager.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le Réseau Vivre Paris ! à l’Hôtel de Ville pour un échange de vues avant le Conseil de la Nuit

Plusieurs membres d’associations faisant partie du Réseau Vivre Paris ! ont rencontré Frédéric Hocquard, Conseiller de Paris chargé de la nuit et Pierre-Adrien Hingray, Directeur de cabinet adjoint de Bruno Julliard, en compagnie du chef de projet du Conseil de la Nuit. Cette réunion avait lieu en marge de la réunion de lancement du Conseil de la Nuit par la Maire de Paris prévue le 9 décembre prochain.
Lire le compte-rendu de cette réunion fait par nos amis de Vivre le Marais !

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Ca bouge à Strasbourg (dans le bon sens)

strasbourg_nuitIl y aura davantage de patrouilles la nuit et des PV à venir. Selon un article sur le site des Dernières Nouvelles d’Alsace du 13 novembre 2014, « la police nationale de Strasbourg a décidé, sous l’autorité du préfet et du procureur de la République, d’un « redéploiement » de ses patrouilles. Entre 15 et 20 fonctionnaires de police sont désormais affectés au bon déroulement de la vie nocturne au centre-ville les jeudis, vendredis et samedis. Particulièrement attentifs aux nuisances, ils ont pour consigne de procéder si nécessaire à la verbalisation des fauteurs de troubles, laquelle conduira ces derniers devant le tribunal de police. »
Voir et entendre les explications de Jean-François Illy, directeur départemental de la sécurité publique.
Ce qui est possible à Strasbourg doit aussi l’être à Paris…
Lire aussi l’article intitulé : Trèves de vociférations.

Publié dans Actualités | Un commentaire

Les nuisances sonores nocturnes : un problème national et européen

silenzioParis n’est pas la seule ville où les nuisances sonores nocturnes rendent des quartiers entiers invivables. A Paris ce sont notamment le quartier Jean-Pierre Timbaud, le Marais, la Butte aux Cailles, le quartier Montorgueil, Belleville-Ménilmontant, Pigalle, le Parc de la Villette, le canal Saint-Martin… Mais aussi des « micro-quartiers » comme les rues Princesse, Guisarde et Callot dans le 6ème, la rue de Lappe et la rue d’Aval, la place du marché Sainte-Catherine, la rue des Martyrs, la place des Abbesses, le passage Thiéré, la rue des Taillandiers, la rue Keller… Demain ce pourrait être d’autres quartiers.
En province ce sont Strasbourg, Toulouse, Nantes, Montpellier et d’autres encore.
En Europe ce sont Barcelone, Lisbonne et de nombreuses villes italiennes.
bruit_nuitLe Réseau Vivre Paris ! est en contact de plus en plus serré et régulier avec différentes associations françaises et européennes. Un mouvement national et un mouvement européen sont en train de voir le jour. Les demandes sont simples : une ville vivante doit rester un endroit où les gens peuvent vivre et dormir. Sans les parisiens, Paris ne serait plus une ville. Sans les romains, Rome ne serait plus une ville. Sans les lisboètes, Lisbonne ne serait plus une ville. Ces villes ne seraient plus qu’un décor de carte postale, des villes musées.
La gestion responsable d’une ville, tout comme le développement d’un tourisme de qualité, doit intégrer la notion de respect des autres, de l’environnement, d’aménagement du territoire et de développement durable et bien sûr, ne peut pas déroger à l’application de la loi et au respect des droits des habitants.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Italie : une « coordination nationale contre la vie nocturne sauvage »

no-malamovidaLa révolte gronde chez nos voisins italiens. Des associations d’une trentaine de villes italiennes se sont groupées en un réseau national : coordinamento nazionale antimovida selvaggia (coordination nationale contre la vie nocturne sauvage). Leur site très riche en articles et en vidéos est en italien mais il est aisé d’en deviner le contenu. Les habitants de ces villes, victimes des nuisances sonores nocturnes, veulent tout simplement pouvoir vivre normalement. La coordination a également une page Facebook : cette page contient de nombreuses vidéos ainsi que des photos qui illustrent la situation.
Pour les membres de cette coordination le problème n’est pas local mais national (voir l’article) : Milan, Rome, Venise, Parme, Turin, Florence, Gênes, Pise, Bologne… font partie de réseau.
La coordination en appelle au Président de la République Italienne pour que la constitution soit respectée (voir l’article). Devrons-nous en arriver là ?

Publié dans Actualités | Un commentaire