Scène de la nuit quotidienne dans le 1er arrondissement

20141014_212503Le lieu : la rue Montdétour, rue étroite du quartier des Halles. Dans ce petit bout de rue encore calme il y a quelques années : un hôtel, des immeubles en copropriété et des immeubles sociaux. Mais aussi un établissement qui déverse sa clientèle sur la chaussée, portes grandes ouvertes pour que les clients puissent profiter de la musique... Cette scène se reproduit quasiement chaque soir, empêchant les riverains de circuler et de dormir.
D'aucuns diront (et ils le disent) : "allez vivre ailleurs !". Mais quand on habite dans un logement social, obtenu après des années d'attente, ou que l'on a acheté son appartement à crédit, on ne peut pas partir. Et d'ailleurs pourquoi devrions-nous partir ?

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.