Scènes de la nuit quotidienne dans le 3ème arrondissement

Une vingtaine de banderoles suspendues sur les façades des immeubles et 150 pétitionnaires dénoncent le bruit provoqué par le Carreau du Temple et la mono activité des établissements avec terrasses qui se sont installés tout autour. Pour nombre de riverains, la nuit est devenue un enfer et les premiers froids d'automne n'y changent rien car les terrassses sont chauffées. Lire la suite de l'article.
A lire également ce compte-rendu édifiant du Conseil de Quartier Carreau du Temple/Corderie du 8 décembre.


De telles banderoles vont-elles apparaitre sur d'autres façades parisiennes ?

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Scènes de la nuit quotidienne dans le 3ème arrondissement

  1. Réseau "Vivre Paris !" dit :

    Ces banderoles sont le signe évident d'une souffrance.

  2. On veut dormir dit :

    Ces banderoles rendent furieux la mairie.
    Autour du Carreau du Temple qu'ils voudraient lisse et bien présenté, de plus en plus de messages de ce genre sont publics.
    Légalement il n'y a aucun moyen de les enlever, s'ils sont bien accrochés ils résistent aux gros coups de vent.
    C'est un moyen de protester légal, très efficace qu'il faut recommander à tous !

  3. alamichel dit :

    Il le faudrait. Un habitant du 62 rue Jean-Pierre Timbaud a mis une banderole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.