Canal Saint-Martin : résultats des mesures de bruit réalisées par Bruitparif

Bruitparif vient de publier les résultats des mesures de bruit réalisées à proximité du canal Saint-Martin entre mai et août 2015. (lire l'étude complète)

Ces mesures permettent d'objectiver et de documenter l'impact sonore de l’activité humaine sur les berges du canal Saint-Martin qui génère des niveaux sonores élevés en façade des bâtiments riverains du canal. Le niveau moyen sur la période nocturne (22h-6h) dépasse très souvent 65 dB, niveau considéré comme critique la nuit. Sur la période 22h-2h, ces niveaux moyens peuvent même atteindre 70 dB certains soirs. Le week-end notamment, les niveaux de bruit sont plus importants en soirée et la nuit qu’en journée. A partir du début de soirée (19h), c’est essentiellement le bruit de fond qui augmente en lien avec l’apparition d’un « brouhaha » dans la rue.

Les mesures ont également mis en évidence, entre 20h et 1h30 du matin, un impact sonore significatif des basses fréquences (notamment dans la bande d'octave 63Hz) au sein de la cour intérieure des immeubles qui sont proches du Comptoir Général qui diffuse de la musique amplfiée.

Les nuisances sonores dans le secteur du Canal Saint-Martin ne sont pas du domaine du ressenti mais sont bien réelles comme les éléments objectifs fournis par cette étude approfondi. Le Réseau "Vivre Paris!" demande que tous les acteurs du quartier s'appuient sur ces données factuelles et incontestables pour améliorer l’environnement sonore et de ménager la tranquillité des riverains du Canal Saint-Martin.

Il est à noter que les résultats du mesurage autour du Canal Saint-Martin sont cohérents avec ceux de qui ont été faits en 2012 par Bruitparif dans le quartier Jean-Pierre Timbaud (voir bilan des mesurages).

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Canal Saint-Martin : résultats des mesures de bruit réalisées par Bruitparif

  1. Lancelot dit :

    Bon ! Eh bien, maintenant que les nuisances sont objectivées, que fait-on ? Quelles mesures sont prévues pour diminuer le bruit ? Ce n'est pas seulement la tranquillité des habitants qui est en jeu, c'est clairement leur santé. Nos élus n'ont-ils pas pour devoir de protéger les citoyens et de veiller à l'intérêt général ? Nous attendons donc des actions décisives de leur part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.