New York veut mesurer et contrôler le bruit

New York se lance dans un projet de mesurage des bruits de la ville afin de mieux les contrôler. Ce projet s'intitule SONYC (Sounds Of New York City project). Une centaine de sondes vont être installées afin de capter tous les sons : circulation, klaxons, cris, musique, travaux, air conditionné… 90% des 8,5 millions New Yorkais sont exposés à des bruits excessifs, supérieurs au seuil considérés comme dangereux par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA).
Des sondes connectées à des serveurs wifi transmettront en temps réel les informations qui seront analysées. Le but est d'objectiviser les sources de nuisances sonores afin de les réduire. Des algorithmes et le recours à l'intelligence artificielle permettent au logiciel d'identifier les sons déjà répertoriés et d'apprendre à reconnaître les "nouveaux" sons. Chaque sonde coûte environ 100$ et le coût total de l'opération qui s'étale sur 5 ans est estimé à 4,6 millions $.


Ce projet est présenté dans un article du Figaro du 24 juin : Bruyante, New York cherche à baisser le son.
La Mairie de Paris (et d'autres villes françaises) pourrait s'inspirer de ce projet pour protéger ses habitants des nuisances sonores nocturnes de tous ordres.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à New York veut mesurer et contrôler le bruit

  1. Laurent dit :

    C est sympa pour bruitparif quil fait déjà ça depuis des années....

    L herbe n est pas tjrs plus verte ailleur

    • Le projet mené à New York n'a rien à voir, quant à son ampleur, avec ce que fait Bruitparif. Le budget alloué à Bruitparif par la Mairie de Paris est de quelques dizaines de milliers d'euros, donc sans commune mesure avec New York. Bruitparif ne fait pas cela "depuis des années" comme vous l'écrivez. Un seul site, sur cinq choisis, est opérationnel depuis l'an dernier et se situe quai de la gare. Bruitparif fait un excellent travail avec les moyens qui sont les siens et qui sont malheureusement très limités.

      • Laurent dit :

        ??

        Bruitparif ne s'occupe pas depuis 2005 de mesurer et analyser le bruit sur paris !?

        Comment pouvez vous dire qu a New York ce n'est pas la même chose puisque ça n a pas encore commencé et que dans le meilleur des cas les résultats seront sur la table dans 5 ans .

        Nous avons commencé bien longtemps avant les américains à nous occuper des pblms et differents impact du bruits en ville.

        • Au temps pour moi si je n'ai pas été clair. Je faisais référence aux sondes (les "pieuvres") déployées par Bruitparif afin de mesurer les nuisances sonores nocturnes contre lesquelles le Réseau est mobilisé.

          • Laurent dit :

            On reparlera donc des mesures américaines dans. ..... 5 ans minimum

            D ici là bruitparif travaille sans relâche depuis 15 ans sur ce sujet .

            Merci d avoir corrigé vos propos

  2. alber dit :

    Il était temps!, ya era hora!, ba zen ordua!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.